Fouché — Stefan Zweig

Un homme qui a traversé le XVIIIe siècle, qui a marqué son époque, et dont peu de documents en relatent les différentes interventions, à travers une époque de l’histoire de France très tourmentée. Un homme qui  » ne connaît ni indulgence ni pardon pour quiconque un jour a été d’une autre opinion que la sienne ».
Comité de Salut public, la Convention, le Directoire, les « gouvernements, la forme de l’Etat, les hommes changent; …seul un homme demeure toujours à la même place, sous tous les maîtres et sous tous les régimes: c’est Joseph Fouché. ».
Un plaisir de suivre de lire, de suivre toutes les péripéties de cet homme, que l’on peut aimer ou détester, mais qui ne laisse pas indifférent..

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s