La sauvageonne — Anne Schmauch

Fleur, tel est mon prénom, jeune fille perdue dans la campagne de l’île-de-France, avec mon frère Kilian qui rêve de devenir un violoniste de talent.
Trente années que nos parents végètent dans la tenue d’une station-service, sans trop de clients !

Jusqu’au jour où, la chance ou le destin, frappe à la porte de notre misérable existence…Et soudain, une mallette avec 30 000 euros, que faire dans ce cas, prévenir  la gendarmerie, non, plutôt « la solution », l’unique opportunité enfin de « vivre », de quitter un milieu familial hautement toxique.

Départ pour Paris, et également, du monde souterrain, avec ses lois et ses règles. Un parcours au sein de cette cour des miracles, ou le mot avenir n’existe pas ; mais génère un sentiment de liberté allié à l’incertitude du lendemain…

De rebondissement en rebondissement, Fleur, cherche sa voie, mais se heurte, à la jungle de la rue…

Ce roman très fluide, se lit avec curiosité au début, et avidité ensuite afin d’en connaître la fin.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s