Les délices de Tokyo — Durian Sukegawa

« Ecoute la voix des haricots », propos du secret de Tokue Yosii, vieille dame, aux doigts déformés. Sentarô qui sort de prison confectionne à longueur de journée des dorayaki à l’aide du an –la pâte de haricots rouges-. Le destin les fait se rencontrer.

Une rencontre unique entre ces deux êtres torturés et écrasés par la société japonaise, voici ce que nous propose Durian Sukegawa. Une écoute des silences qui s’entremêlent de l’un puis de l’autre. Un respect mutuel de ces deux êtres; pour aboutir à des liens d’amitiés et la révélation de secrets…

A noter, que le petit magasin se situe rue Sakuadôri – rue des cerisiers- .J’en déduis que l’auteur,  nous amène à découvrir la philosophie de ce conte. A savoir la beauté des choses éphémères, et que la vie est courte et qu’il faut en profiter.

A savourer sans modération.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s