Le Dieu des Petits Riens — Arundhati Roy

J’ai lu, quelques temps auparavant, le livre de R. MISTRY, l’équilibre du monde, qui je dois préciser m’a envouté. De part son atmosphère, son lieu et surtout par la description, sans retenue de la vie quotidienne de ce grand peuple.
Je retrouve dans ce récit bien sûr, émouvant, différents sentiments, à savoir, l’injustice, la promiscuité, le système des castes. Récit qui traduit avec délicatesse la dur vie des hommes, mais surtout de la condition féminine.
Pour ma part, les allers-retours incessants m’ont un peu gênés pour la compréhension des personnages.
Un bien agréable plongeon dans un pays difficile à appréhender pour les occidentaux.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s