Le pays du dauphin vert — Elizabeth Goudge

Un grand roman anglais, dans la plus pure tradition des bons sentiments et de bonnes raisons.

Et malgré sa longueur de ce roman, j’ai voyagé, longtemps et loin, sans avoir envie de décrocher. Et comme tout un chacun, envie de voir un dénouement heureux. Ténacité, abandon, renoncement, forment une façon de vivre pour nos héroïnes.

L’aventure progresse lentement, mais nous tient en haleine. Et nous permet d’en sentir l’atmosphère, que ce soit les mœurs, les pays et les mers.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s