Fantazmë — Niko Tackian

Paris, 36 quai des Orfèvres, le commandant Tomar Khan, va être amené à enquêter sur deux morts, dont l’un était un dealer albanais.

Nous allons rentrer dans un monde sordide : de cruauté, de concupiscence, de misère humaine…Un monde soumis à la loi du plus fort, un monde où la pitié n’existe pas, où seul l’argent règne en maître.

Son enquête, avec sa fidèle équipe, va le mener sur la route des migrants et de la traite des femmes. Avec comme corollaire, la vengeance d’un spectre «  Fantazmë » en albanais, bien résolu à être le bras armé de la justice, mais sa « propre » justice.

En filigrane, un inspecteur de l’IGS, le lieutenant Antonin BELKO, le poursuit lui et sa compagne (adjointe de son équipe), pour des faits antérieurs – l’affaire Müller-.

En outre, un problème de santé récurrent, le déstabilise pendant son enquête, et l’amène à s’interroger.

La lecture du thriller précédent –Toxique-, apporte plus de suspense à celui-ci, et améliore le profil psychologique de tous les intervenants. Enfin, un brin d’humanité, sous-jacent à ce climat étouffant d’atrocités, existe, cependant.

Un thriller qui prend à la gorge, et vous interroge sur la bassesse humaine.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s