Underground railroad — Colson Whitehead

Un très beau roman sur l’un des événements majeurs des Etats-Unis : la guerre de sécession, avec comme motif principal : l’esclavagisme.

Cora, jeune fille noire de 16 ans, survie dans une plantation de coton, en Géorgie. Sa mère l’abandonne en s’enfuyant. Elle décide de s’enfuir de cet enfer, avec un autre esclave Caesar, et d’aller vers le Nord, la terre promise, le lieu des libertés. Un monde utopique, pour elle, mais garant d’une vie meilleure.

L’un des moyens les plus rapides et sûrs s’avère être le chemin de fer clandestin ( Underground Railroad ), qu’utilisent les esclaves noirs américains pour se réfugier, si possible jusqu’au Canada avec l’aide des abolitionnistes qui adhéraient à leur cause. Un périple qui représentait : « La piste des larmes et de la mort »…

Un récit poignant, avec dans ces états du sud, un racisme à l’état pur…Ainsi Colson Whitehead nous délivre ce devoir d’information, pour ne pas fermer les yeux devant l’innommable, l’abject !

Et comme l’écrit James W. Loewen : « Les états confédérés ont fait sécession pour maintenir l’esclavage, comme expression de la suprématie blanche. ».

Ainsi, nous pouvons, grâce à la lumière d’ Underground Railroad quitter les chemins obscurs de l’hétérodoxie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s