A la ligne — Joseph Ponthus

J’écris comme je travaille
A la chaîne
A la ligne

C’est l’histoire d’un homme
En Bretagne qui a besoin de vivre
En Bretagne il faut aussi pognon

De sot métier il n’y a pas
Et de conserveries de poissons aux abattoirs
je n’hésite pas mais quel dur labeur

Histoire vraie pénible harassante ou l’on devient un robot
A force de travail sans but ni gloire mais il faut bien vivre
A force de travail il faut tenir vivre vivre sans cesse

Histoire vraie qui ne peut laisser indifférent
Histoire vraie sur le devenir de l’Homme
Histoire vraie que j’ai adorée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s