En ton âme et conscience — Claire Norton

Triste date, pour Evan, le 17 août 1989, sur les quais du port de Palm Beach. Sa jeune sœur Kelsie et lui veulent regarder le va et vient des bateaux ; quand soudain, un inconnu, la kidnappe ; et lui reste apeuré et tétanisé…

25 ans plus tard, devenu chirurgien, il garde toujours, la culpabilité du survivant, de n’avoir pas réagi, à cette époque. Depuis, Il mène une vie calme, stéréotypée et sans beaucoup de lien avec sa mère, qui n’accepte pas ce drame.

Début guère tonitruant, mais un sujet malheureusement traité régulièrement par les médias. Mais Claire Norton, introduit alors, un « joker », nommé Casper. Celui-ci, jeune garçon, lui annonce que sa sœur est vivante ! Comment le sait-il ? Et qui est-il pour remuer de sombres souvenirs, qu’Evan souhaite enfouir au plus profond de sa mémoire ?

Commence alors, une course poursuite, pour retrouver sa sœur. En effet, Casper lui révèle être, une « transposition » d’un homme âgé dans un profond coma, en sa représentation lorsqu’il était un jeune garçon.

Il n’est pas question, pour moi, d’aller plus loin…L’auteure nous entraîne dans une course folle, avec une description médicale pertinente. Et surtout laisse surgir beaucoup d’émotions et d’empathie dans ses personnages. Avec de multiples interactions dans les rapports humains : la détresse morale, la recherche du bonheur, le don de soi, l’acception de l’altérité, ne peuvent laisser insensible face à ce roman.

« Mais, si tu m’apprivoises, nous aurons besoin l’un de l’autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde. »Antoine de Saint-Exupéry

Claire Norton nous ouvre la porte de la métaphysique, et laisse à chacun le choix, « En son âme et conscience ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s