Cent millions d’années et un jour — Jean-Baptiste Andrea

Le monde des fossiles : trilobite, ammonite, bélemnite ; le monde d’êtres vivants du passé et dont l’étude est confiée aux paléontologues. Justement Stanislas Henri Armengol, est l’un de ceux-ci. Il vit dans sa coquille et uniquement pour son travail : sa passion.

A 52 ans, pas de compagne, très peu d’amis, une anecdote d’un vieillard, lui fait subodorer l’existence d’un squelette de dinosaure ; lequel, il ne le sait pas, mais déjà l’imagine…un diplodocus, un brontosaure, un apatosaure ? Cela sera sa quête, son graal à lui, rien qu’à lui. Juillet 1954, avec quelques amis, il s’aventure, dans un périple risqué, entre le Mercantour et Argentera, dans les montagnes à la recherche de la grotte qui devrait renfermer son trésor…Pour se prouver à lui et à la postérité, la découverte d’un fossile qui porterait son nom et justifier ainsi une longue vie morne et sans idéale : « Les seules monstres, là-haut, sont ceux que tu emmènes avec toi ».

Que de misères dans le départ dans la vie, des enfants. Et Stan n’y échappe pas non plus, entre une mère battue et un père, le « commandant », régulièrement ivre, où la seule échappatoire serait de gérer la ferme ! Rien qui ne puisse effacer sa timidité et sans doute sa lâcheté. Il cumule les actes manqués, aussi réalise-t-il ici son ultime acte insensé : « partir, c’est déjà réussir. ».

Décors de rêves, monts scintillants des reflets du ciel, du vent qui siffle dans la pierraille, des immensités des nuages surplombants le fond de la vallée : bref, nous partageons sa quête ; bref, des lieux qui incitent au mysticisme, suggéré par Jean-Baptiste Andrea.

Une aventure digne des fameux explorateurs des pôles et autres terra incognita.

1 réflexion au sujet de “Cent millions d’années et un jour — Jean-Baptiste Andrea”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.