Le passage — Justin Cronin

Anticipation ou science-fiction, « Le passage », premier tome d’une trilogie – Les douze (2013), La cité des miroirs (2017) – nous entraîne dans le thème fréquemment utilisée de la folie des hommes. Sujet d’autant d’actualité, que les recherches actuelles, souvent menées dans le secret, auront une incidence pour les générations futures.

Amérique du Nord, avant de devenir la « Fille de nulle part », Amy Harper Bellafonte, 6 ans est abandonnée par sa mère en total déliquescence, dans un couvent.

Dans le même temps, dans des coins reculés de la Bolivie, un virus fut découvert et expérimenté sur des condamnés à mort – la seule échappatoire pour ceux-ci – ; mais bien évidemment, l’armée responsable de ces essais, se voit débordée…Les prisonniers s’échappent, et débute ainsi l’apocalypse, tant redouté mais inéluctable de l’espèce humaine !

Deux parties bien distinctes, la première de nos jours, retrace l’origine de la Fille de nulle part et s’apparente à un thriller ; pour ensuite, « léger décalage » nous situer près d’un siècle plus tard, dans les affres d’une terre défigurée, livrée à des êtres assoiffés de sang. Bien longue, cette partie médiane du récit, et s’apparente aisément au film « Mad Max »… Pour enfin nous entraîner dans la fameuse lutte du bien et du mal.

Cette anticipation qui aboutit par le biais du cauchemar à une contre-utopie ; réserve malgré tout et grâce à l’analyse fine des personnages – transfert émotionnel du lecteur – la possibilité de recouvrir une planète débarrassée des infâmes « viruls » et ainsi rêver d’un monde meilleur…Mais est-ce possible ?

Certes une dystopie, dont nous en percevons les prémisses ; mais surtout un roman fantastique, qui malgré certaines lenteurs, nous dévoile – peut-être – le sort d’une société livrée à la dictature des hommes de sciences, avec notamment, un manque de déontologie à tous niveaux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.