Complot — Nicolas Beuglet

Décembre 2018, l’inspectrice Sarah Geringën intervient sur l’île norvégienne de HornØya, en effet le cadavre de la première ministre norvégienne y a été retrouvé dans des conditions particulières. Choisie pour sa rigueur et sa capacité d’adaptation, elle va devoir élucider les raisons de cette scène de crime et en trouver les auteurs. Aidée également de son compagnon, le journaliste Christopher et du fils adoptif de celui-ci.

Ainsi démarre le tour du monde en 570 pages ; avec un rythme soutenu, où les pays visités, les personnages multiples, les situations périlleuses ne laissent aucun répit. Le style fluide et nerveux tel un ouragan nous entraîne dans les tourbillons de la genèse biblique, de l’instrumentalisation de la femme par l’homme et ce depuis la création.

Le « complot », un page-turner, et Nicolas Beuglet nous instille à l’aide de documents, de profondes recherches sur la sempiternelle confrontation de l’être humain : femme contre homme. Le besoin irrépressible de faire connaître, ou à tout le moins, de ne pas ignorer la situation des femmes persécutées ; dont le mobile misogyne est incontestable. Sujet toujours bien d’actualité, et qu’il ne faut pas éluder. Peut-être la volonté des hommes à vouloir opprimer les femmes pour éviter le matriarcat. Et pour l’homme qui utilise des stéréotypes pour écarter le genre féminin du savoir, de la connaissance et des métiers du pouvoir.

Pour moi, le sujet principal de ce polar.

Nicolas Beuglet nous tient en haleine jusqu’au dénouement, même si certaines situations ne nécessitent pas trop d’approfondissement, et tournent autour de quelques personnages clés. À noter qu’à plusieurs reprises, celui-ci dévoile l’intrigue et l’épilogue de son thriller précédent : Le cri, raison pour laquelle je m’abstiendrais de le lire…En revanche je m’obligerai, avec moult plaisir, à poursuivre les aventures de l’inspectrice Sarah Geringën.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.