Le tueur intime — Claire Favan

Première lecture d’un roman de Claire Favan, certes j’apprécie les polars/thrillers, et le titre ne prête à aucune confusion, ni d’ailleurs la quatrième de couverture ; mais d’abord le synopsis. Avec : « Le tueur intime », nous allons suivre les différentes péripéties d’un tueur en série, un redoutable psychopathe sexuel, de l’origine de l’apparition de sa déviation jusqu’à la mise en pratique de ses idées de domination, de perversion et de cruauté ; sans bien sûr aucune once de pitié ! Doté en outre d’une intelligence évidente, avec des réserves insoupçonnées de haine et de sadisme qui en font un prédateur extrêmement dangereux.

Un schéma malheureusement habituel, d’un adolescent – Will  qui va subir un début de vie torturée, dans une cellule familiale déstructurée ; ayant pour conséquence l’abandon du rôle d’éducation des parents, et ce d’autant plus qu’il devra endurer les violences physiques réalisées sur sa personne par son père…Cependant, une jeune fille – Samantha – va intervenir pendant cette période et le prendre sous son aile. Une bonne idée ? Certes non, car au fil du temps il va devenir un redoutable prédateur. Quand enfin un profiler du FBI – RJ Scanlon – interviendra et sera le seul à cerner l’esprit perverti de ce déséquilibré.

Au fil des pages, au rythme des assassinats, à la lueur des souffrances des victimes, faut-il incorporer tant de descriptions physiques aux tortures infligées à ces femmes ? À chacun de fermer ou non les « yeux » sur ces sévices. Mais qui s’avèrent sans doute nécessaires pour comprendre la progression de l’indicible, d’un être ayant perdu son humanisme, si tant est qu’il en ait eu.

Claire Favan avec un style d’une redoutable efficacité, nous incite à suivre l’évolution de ce polar avec assiduité afin d’en connaître le dénouement. Un polar qui me rappelle dans sa tournure – Le purgatoire des innocents de Karine Giebel – ainsi que – L’empathie de Antoine Renand. Une lecture âpre qui peut heurter, avec un sentiment d’irréalité et de rage envers un destin diabolique ; mais n’est-ce pas la réalité de nos jours !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.