Le tueur aveugle — Margaret Atwood

Après avoir émis des éloges dithyrambiques sur « La servante écarlate » puis l’édition plusieurs années plus tard avec « les testaments », de Margaret Atwood, je dois reconnaître que la lecture de cet imposant roman, m’a laissé perplexe de prime abord. Mais il faut de la patience pour venir à bout de ce roman de plus de 650 pages et surtout pour obtenir les explications des différents événements, qui bien sûr ne se dévoilent qu’avec l’épilogue.

Un sentiment subi, parfois, par beaucoup de digressions, par des chapitres courts, certains narratifs d’autres de pure science-fiction et parfois d’articles de journaux apportant des éclaircissements aux faits. Un exercice de style très fécond, une trame des actions fortement imbriquées, nécessitent une attention et une ferveur irréprochable pour en tirer la quintessence.

Toronto, une profonde histoire familiale qui réunira la famille des Chase et des Griffen, avec surtout la connivence entre les deux sœurs Chase. Donc, une vieille dame, Iris Chase Griffen va relater au fil des décennies les amours vrais ou factices, la crise financière avant 1945, les relations mondaines mais surtout, et il n’y a rien de nouveau dans ce monde, des secrets de famille et des non-dits ! Elle souffrira des actions humaines, des trahisons, où on lui fera comprendre qu’elle n’a pas son mot à dire mais juste à subir ! Et qui bien des années plus tard, après réflexion, justifiera qu’elle apportera une vengeance à ses difficiles souvenirs.

On peut se noyer quelquefois dans les parallèles des chapitres ou dans l’extrême description de ses états d’âme, mais une ténacité de lecture permettra à chacun du roman « Le tueur aveugle » de savourer le bienfondé de l’analyse de notre société.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.