Les refuges — Jerôme Loubry

Un polar teinté fortement de psychologie, où l’on ne sait qui de l’un ou de l’autre l’emporte.
Et il est certain que quelques lecteurs peuvent trouver ardus de suivre le fil conducteur de ce thriller. D’où l’importance d’attacher une grande méticulosité à la lecture. Car depuis le début, la trame excelle dans les faux-semblants et tromperies.

Ce polar ente-mêle avec brio l’énigme et l’aspect psychologique des personnages ; la notion du repli sur soi, de la fuite dans le subconscient, dans l’annihilation du circuit émotionnel pour éviter la trop dure réalité ; se créer un espace mental comme refuge, pour éviter d’échapper à la réalité et se protéger du monde. Mais difficile d’en ressortir après sans séquelles.

Septembre 2019, François Villemin, professeur à la faculté de Tours, présente une affaire : « Le refuge de Sandrine ».

Sandrine, une jeune femme, journaliste, blottie dans sa solitude, apprend le décès de sa grand-mère maternelle, avec laquelle aucun lien ne fut jamais créer. Elle se dénie le devoir d’y aller, puis malgré tout, par curiosité embarque pour une île pourvue de peu d’habitants et sur laquelle il faut une autorisation pour y accéder. Temps maussade, paysage gris, absence de vie hormis la vitalité des oiseaux marins. Puis la rencontre avec les îliens, et la connaissance du drame survenu en 1949 – 10 jeunes enfants noyés.

Mais la tension va augmenter crescendo au fil des pages, avec une construction parfois historique, parfois frôlant le fantastique. Mais toujours le besoin ineffable d’avancer dans la compréhension de péripéties de Sandrine, dans cet univers qui frôle l’incompréhension, les visions fantasmagoriques. Chaque chapitre, augmente l’écheveau des énigmes, d’autant que des flash-backs nous envoient aussi sur des pistes : réelles, inventées ? Nous naviguons alors et pour un bon moment dans le brouillard des incertitudes et des cauchemars !

Un merveilleux moment voyage, offert par Jérôme Loubry, dans un univers lourd, angoissant, mais qui trouvera son épilogue, bien sûr ; mais qui ne sera sans doute pas celui, auxquels lecteurs, nous pensions trouver ! Un univers de réflexions, qui ne peut laisser indifférent. Bref un récit absolument à lire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.