Expiation — Ian McEwan

L’expiation, sans doute un mot que l’on ne prononce guère souvent, mais qui surement fait l’objet d’actions de notre part sans en avoir bien conscience. Pour quelles raisons s’imposer et accepter des souffrances ? Si ce n’est une sorte de purification à la culpabilité. 1935, Briony jeune petite fille introvertie, surprend un jour sa sœur en fâcheuse position avec le fils d’une domestique. Puis quelques temps après, ouvre une enveloppe destinée à Cecilia de son amoureux, Robbie.

Ainsi, la machine infernale va se déclencher, devant l’acte de jalousie de Briony envers sa sœur, dont sur le coup elle n’en mesure pas les conséquences. Une petite idiote et hystérique. Une tragédie dont seront pour Cecilia et Robbie : pour elle la fuite de sa famille, quitter un cocon familial des plus aisé ; et pour lui, la geôle à Wandsworth et enfin son enrôlement dans la seconde guerre mondiale, et, qui se trouvera confronté à la détresse et l’ignominie de la guerre ; pour enfin vivre l’épisode dramatique de l’armée anglaise à Dunkerque.

De fait Briony, promise à un avenir radieux, a embrassé le métier d’infirmière pour se punir en quelque sorte. Elle se trouve impardonnable, et pense se purifier pour tout le mal qu’elle a fait ! Mais n’est-ce pas trop tard ?

Ian McEwan se laisse porter par le style narratif pendant la première partie pour enfin entrer dans l’action et surtout laisser transpirer l’acmé émotionnel des principaux acteurs de ce drame. Un roman plein de sensibilité, qui ne peut guère laisser indifférent dans l’analyse des comportements émotionnels humains, et qui montrent la faiblesse mais aussi la pénitence et la résilience, de certains devant l’indicible cruauté de l’espèce humaine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.