Une lueur dans les tranchées — Louis Bouffard

Premier roman d’un jeune auteur, « Une lueur dans les tranchées » aborde plusieurs thèmes : la romance, la différence de classe sociale, la religion et surtout de la géhenne guerrière. Bien entendu, tous ceux-ci s’interpénètrent tout le long de ce récit.

Un jeune fermier, André, tombe amoureux de la fille d’un notable de la ville de Sens. Cruelle désillusion quand elle lui apporte un refus critique : ils ne sont pas du même monde ! En effet son père, pharmacien envisage pour sa fille un noble destin et ne saurait accepter un mariage avec ce jeune homme. Tout ceci dans une ambiance un peu surannée de l’omniprésence de la religion.

Août 1914, mobilisation générale et André part avec le 168e régiment d’infanterie. Une partie bien documentée qui met en exergue, si besoin était, les atrocités de ces combats, de cette vie où il s’agissait de survivre et non de vivre, et ce dans des conditions abominables.

Louis Bouffard exprime bien le désarroi de ces soldats qui en voulaient à Dieu d’être tombés dans cet enfer, alors que d’autres estimaient subir une épreuve pour les punir ! Libre à chacun d’admettre l’une ou l’autre propositions de ce dilemme ! « Un jour on naît, un jour on meurt, entre-temps on survit »

D’une grande fluidité l’évolution des différents moments de la vie des principaux acteurs se lit avec plaisir, nonobstant une présence inconditionnelle du christianisme. Faisant penser à une sorte de prosélytisme un peu forcé. Je pense que ces propos trop réitérés peuvent desservir à la longue les lecteurs.

Un survol de l’amour dans son entière démesure contre les affres de la démesure humaine. Un premier roman prometteur, qui se lit avec douceur et avec plaisir.

Merci à Babelio et les Éditions Pierre TÉQUI pour cette belle découverte.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.