Puissions-nous vivre longtemps — Imbolo Mbue

République du Cameroun, une petite ville : Bézam. Une grande multinationale pétrolière américaine : Pexton. Un grand nombre d’habitants spoliés de leur terre par cette société ! Non seulement pratiquement aucun subside en retour de extractions de pétrole, si ce n’est la pollution générée par les pipelines rouillés, les torchères avec leurs norias de fumées, les fuites de pétroles ; et en conséquence, les exactions qui touchent les habitants…

Les membres du petit village de Kosawa résistent, et malgré des pourparlers, n’obtiennent rien. Le maître mot des responsables locaux de la société, devient un leitmotiv impertinent : patience, toujours une indéfectible patience.

Une jeune femme, Thula, sera l’égérie d’une révolte ; pour faire restituer les terres, les dépolluer ainsi que l’air et l’eau ; et enfin, dédommager les habitants du petit village. Son cœur ne tergiversera pas et toujours son regard et ses actes iront vers la justice, pour combattre l’impérialisme et le népotisme…

Un combat inégal, qui met en exergue, la liste sans fin des pays subissant le colonialisme, au détriment des bienfaits que pourraient leur apporter les richesses de leur pays. Mais souvent l’intervention des puissances occidentales usent sans états d’âme à piller celles-ci ; avec bien sûr la complicité des membres de l’intelligentsia locale.

Il est vrai que pour Thula, la faiblesse ainsi que l’absence de connaissance se trouvent être l’incapacité majeure de son pays ; mais elle veut cependant continuer à lutter pour Kosawa, il s’agit de son droit imprescriptible ; et finalement faire sortir son pays des ténèbres et accéder derechef à la lumière.

Imbolo Mbue, avec sa fougue et sa verve nous transporte aisément dans ce beau pays, avec ses lois et ses mœurs qui différent pour beaucoup des nôtres. Un pays où la parole des anciens, l’entraide et la fraternité ne sont pas des vains mots. Une rédemption pour cette auteure peut-être ? En somme une immersion dans un grand voyage et un bon moment de lecture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.