Vivre avec nos morts — Delphine Horvilleur

Sujet difficile à aborder, car il convient de rester humble, et surtout d’éviter les a priori et certainement la propension à fuir, mais à l’opposé, s’ouvrir à sa sensibilité. « Vivre avec les morts » ne donne pas de leçons, ni de martingale pour affronter les périodes difficiles pour les « vivants », mais suggère plutôt une approche de bon sens. Éviter de lutter contre le départ mais au contraire concrétiser un accompagnement avec l’offrande de nos pensées et de notre amour aux partants…

Delphine Horvilleur, brille par sa capacité à ressentir les émotions des autres, elle s’affranchit de juger mais propose à chacun, son expérience, pour aplanir les douleurs et tristesses. Facilité en outre par sa simplicité dans ses actes et propos, d’autant que l’auteure ne souffre en aucun cas de ton péremptoire. Bref une amie qui facilite le passage pour les uns et l’acceptation pour les autres…

Ainsi à travers des récits de personnages connus ou non, Delphine Horvilleur donne son avis et ses sentiments dans chaque chapitre et comme chacun parfois doute ; elle confirme ne pas détenir de recettes miracles mais propose son écoute ! Avec sa conviction de faire admettre l’altérité, et ainsi de modifier la notion de sagesse ; car chacun croit détenir la vérité, mais ne serait-ce pas sa Vérité !

Un livre de réflexions, un livre qui ébloui par sa sincérité et l’envoi des flèches de sa générosité dans nos cœurs, bref un livre d’Amour.

« LeH’ayim » À la vie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.